Yannick Bourseau en route pour les Jeux de Rio - acte III

12 mars 2014

Yannick Bourseau en stage en Equipe de France à Calella

Découvrez le récit de Yannick et suivez sa préparation en vue des Jeux de Rio !

Du 1er au 8 mars s’est déroulé le 1er stage millésime 2014 de l’Equipe de France de paratriathlon. Durant 1 semaine, nous étions à Calella, station balnéaire espagnole située à 50km au nord de Barcelone, pour borner dans la bonne humeur sous la houlette de Nicolas Becher, l’entraîneur national. L’effectif était de 11 athlètes dont 3 guides et nous formions un réel groupe, ce qui fût très positif.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas enchaîné 8 jours d’entraînement aussi denses, le tout sans ressentir une fatigue « exagérée ». Cela me permet de penser que les « fondations » sont solides pour aborder la saison triathlétique.


Yannick Bourseau et son SCOTT Plasma


Durant le stage, l’accent avait été mis sur la natation. Nous disposions chaque jour de 2 lignes dans le bassin de 50m extérieur situé juste à côté de l’hôtel : pas de temps de perdu dans les déplacements ! Il y a 6 mois, je ne pouvais pas enchaîner les séances de natation sans accumuler de fatigue. Aujourd’hui, j’arrive à nager avec une économie de nage que je n’avais pas auparavant et qui me permet d’enchaîner les séances. A chaque test chronométré, je progresse comme un cadet et ça me motive encore plus même si je sais que cela ne durera pas éternellement. En décembre, j’étais content d’être passé de 6’59“ à 6’22“ au 400 en l’espace de 3 mois. Là, j’ai nagé 12’50“ au 800 en passant 6’22“, les secondes continuent de tomber, c’est encourageant. Plus de 25km de parcourus dans l’eau en une semaine, sur un bras bien entendu, un record pour moi !

Sur le vélo, le compteur (même si je n’en ai pas encore) a approché les 500km. J’ai l’impression que les jambes répondent plutôt très bien pour cette période de l’année. J’ai pu essayer mon nouveau vélo de chrono, le SCOTT PLASMA PREMIUM. Verdict : ce vélo est un véritable avion de chasse. 1er test réel dans quelques jours à l’occasion d’un chrono organisé par l’Equipe de France de paracyclisme, histoire de me situer par rapport aux meilleurs spécialistes nationaux de la discipline.

Au niveau pédestre, nous nous sommes contentés de plusieurs footings, d’un enchaînement « au train » (3,5km à 18km/h) et d’une séance sur piste conséquente où les chronos témoignaient d’une progression par rapport à la saison passée.


Bref, tous les voyants sont au vert au niveau de l’entraînement, je vais poursuivre le travail et j’espère que tout cela se concrétisera lors des premiers triathlons… Depuis quelques semaines, je suis dans l’attente du nouveau système de classification handisport de l’ITU.

Dès que j’en aurai connaissance, je vous en donnerai mes impressions tout en vous présentant mon calendrier de courses !!! D’ici là, place à la borne !

Yannick Bourseau