Magasin en ligne officiel SCOTT
 Nous utilisons des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible sur notre site Internet. En continuant de naviguer sur ce site internet, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez  ici.

Le 14 octobre Stephan Siegrist (Suisse), Julian Zanker (Suisse) et Thomas Huber (Allemagne) ont atteint le sommet de ce géant de granit dans le Cachemire. Ils sont la quatrième équipe à accomplir cette ascension et ont ouvert une nouvelle voie spectaculaire. Leur objectif était une première par le centre de la face Nord-Ouest du Cerro Kishtwar.



Historique de l’ascension du Cerro Kishtwar

En 1992, les deux britanniques Andy Perkins et Brendan Murphy ont tenté l’ascension de cette face mais ont du renoncer à cause de l’épuisement, 100 m avant le sommet, après 17 jours d’ascension. Un an après, leurs compatriotes Mick Fowler et Steve Sustad réussissaient à atteindre une goulotte à environ 5 600 m grâce à un éboulement de glace dans la partie gauche du mur, leur permettant de bifurquer vers la face Est, légèrement plus plate, en ouvrant ainsi une nouvelle voie jusqu’au sommet. Les sommets du Cachemire furent ensuite interdits d’accès à tous les alpinistes étrangers pendant plusieurs années, pour des raisons politiques et militaires. L’interdiction fut levée début 2010 et Stephan Siegrist, Denis Burdet et David Lama réalisèrent leur première expédition dans la région en 2011. Leur objectif était de grimper le Cerro Kishtwar en style alpin. Ils devinrent la deuxième cordée à atteindre le sommet via une voie en glace dans la face Nord-Ouest, à droite du mur de granit emblématique. En 2015, Hayden Kennedy, Marco Prezelj, Manu Pellisier et Urban Novak escaladèrent la tour de granit en style alpin par le mur Est et reçurent le Piolet d’Or pour cette ascension.



Siegrist, Huber et Zanker sur le Cerro Kishtwar

Les trois hommes commencèrent leur aventure himalayenne dans la région du Cachemire le 7 septembre. Ils atteignirent le camp de base le 13 septembre. La bonne plage météo ne leur permettant pas de se reposer, ils purent établir leur camp de base avancé à 5 050 m dès le 18 septembre. L’équipe commença l’ascension du mur le 1er octobre, après plusieurs transports de matériel. Ils durent renoncer à leur prévision d’accomplir l’ascension en cinq jours. Pour des raisons stratégiques, ils durent en effet renoncer lors de leur première tentative et retourner au camp de base. Ils s’élancèrent de nouveau à l’assaut de la voie le 8 octobre, reposés et motivés comme jamais pour cette aventure ! La météo était stable. Ils profitèrent de matinées dégagées avant l’arrivée de nuages vers midi et de la neige l’après-midi. L’équipe dut faire face à des fissures gelées, un froid intense avec des températures atteignant les -20° C et des longueurs d’artif difficiles jusqu’à A3+. Ils atteignirent le sommet le 14 octobre par une belle journée ensoleillée.


Nous nous sentions accompagnés. Comme si l’on nous remerciait avec ce moment unique de tout ce que nous avions du endurer. Nous avons parcouru ensemble les derniers mètres et nous avions du mal à y croire. Des cirrostratus défilaient dans le jet stream 500 m au-dessus de nous et nous nous tenions là, au soleil, dans le calme le plus complet. Nous savions tous que nous ne devions notre réussite qu’à notre courage commun ! Notre voie dans la face Nord-Ouest du Cerro Kishtwar s’appellera « Har-Har Mahadev. » Cela vient de la mythologie hindoue, il s’agit d’un mantra dédié à Shiva : « Améliore tes valeurs morales afin de pouvoir dépasser ta peur et maîtriser les situations dangereuses ! »

Ou comme on dit en Bavière : « Trouve une prise ! »


Informations

L’équipe a partiellement utilisé des cordes fixes dans la première partie du mur et établit son Camp 1 « Snowledge » à 5 450 m, aux pieds du mur de granit. Ils ont réalisés 7 longueurs en trois jours d’ascension lors de leur première tentative. Ils ont débuté leur deuxième tentative le lendemain, le 8 octobre. Ils ont atteint le sommet sept jours plus tard. L’équipe passa un total de dix jours dans la voie. Ils établirent 4 camps : Camp 1 « Snowledge », Camp 2 « Happyledge », Camp 3 « Sunnyledge » et Camp 4 « Kempinski ».


Première de la face Nord-Ouest par Stephan Siegrist, Julian Zanker et Thomas Huber le 14 octobre 2017.
Nom de la voie : « Har Har Mahadev », mantra hindou signifiant : « Améliore tes valeurs morales afin de pouvoir dépasser ta peur et maîtriser les situations dangereuses ! »
Notation : VII, A3+,6b, M6, 80°
Première partie : 400 m de glace mixte
Seconde partie : 600 m de rocher mixte, 24 longueurs
Relais partiellement équipés
Installation dans les longueurs : 8 Bathooks et 7 pitons
Matériel utilisé : 15 Bird Beaks en différentes tailles, 4 crochets Baby Angels, 6 Lost Arrows, 4 Knifeblades, coinceurs, set de camalots jusqu’au n°4
Tente de paroi : nécessaire
Descente : Rappel dans la voie

Veste SCOTT Insuloft Light Down
Veste SCOTT Insuloft Light Down

220,00 €

Casque Couloir 2
Casque Couloir 2

160,00 €

Gant SCOTT Explorair Spring
Gant SCOTT Explorair Spring

50,00 €

Ski SCOTT Superguide 105
Ski SCOTT Superguide 105

600,00 €


Photos : Timeline Productions