Dernière livraison pour Noël: 16 déc
 Nous utilisons des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible sur notre site Internet. En continuant de naviguer sur ce site internet, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez  ici.

Si on vous demandait de citer la première chaîne de montagnes européenne qui vous vient à l’esprit, vous répondriez probablement : les Alpes.” Bien qu’elles soient très importantes, les Alpes ne sont pas les seules montagnes du continent. Dans le sud, les Pyrénées règnent en maître. Moins fréquentée, plus sauvage selon certains, offrant une météo plus clémente et tout aussi spectaculaire, cette chaîne de montagnes n’a rien à envier aux autres. Carlos Verona connaît ces montagnes comme sa poche, et c’est lui qui nous guidera aujourd’hui sur son itinéraire favori.



Même si je consacre la plus grande partie de mon temps au cyclisme professionnel, je reste avant tout un véritable passionné, explique Carlos Verona. Et aujourd’hui, je suis fier de vous présenter le circuit que je préfère dans mon Espagne natale. Mon compagnon d’aventure du jour est Dani Juncadella, pilote automobile pour Mercedes Benz en DTM, ambassadeur SCOTT et ami de longue date. Nous avons toujours eu en commun notre amour du cyclisme sur route.


Le choix du parcours m’incombait, et je n’ai pas hésité une seconde à vous emmener en Cerdagne. J’ai découvert ce tour de 130 km autour des Pyrénées orientales quand j’avais 16 ans, alors que j’habitais à Barcelone. J’étais à la recherche de hautes montagnes pour m’entraîner, et j’ai découvert cet endroit à seulement une heure de route de Barcelone. La première fois que je suis venu ici, c’était il y a 10 ans, et le coup de foudre a été instantané. Des cols de toutes tailles et de tous niveaux, des prairies, des forêts, de l’eau, la nature et des routes isolées. J’étais tombé sur un véritable paradis, non seulement pour l’entraînement mais aussi pour le cyclotourisme.


Une matinée d’automne, à 8 h du matin. Après avoir contemplé le lever de soleil depuis l’Intrepid Hotel et bu un autre café, Dani et moi sommes fin prêts à partir. Les premiers rayons de soleil s’élèvent derrière la Tosa d’Alp, et nous invitent à enfourcher nos vélos pour profiter d’une journée de cyclotourisme dans l’un des plus beaux endroits que j’ai pu parcourir à vélo. Par chance, ce lieu se trouve tout près de chez moi.


Nous partons d’abord en direction de La Collada de Tosses, première grimpée de la journée. Cette ascension est longue de 20 km, mais ses pentes douces nous laissent la possibilité de discuter. C’est le premier jour de Dani avec son SCOTT Foil, le vélo qu’il a choisi pour la saison 2019. Un vélo très polyvalent que j’ai utilisé pendant les deux années que j’ai passées au sein de l’équipe Mitchelton SCOTT, même si aujourd’hui, j’ai choisi quelque chose de différent. Nous nous apprêtons à grimper presque 3 000 mètres, donc j’ai choisi un Addict RC. J’ai l’avantage de connaître le terrain et de savoir ce qui nous attend.



Au kilomètre 30, nous arrivons au sommet de la Collada de Toses, elle-même suivie par une descente longue et rapide qui nous mène à Planoles, une petite ville de la face sud des Pyrénées. Une fois là-bas, nous entamons la grimpée de notre deuxième ascension répertoriée de la journée, le “Collet de Cal Climent”, une route étroite et calme qui traverse différentes forêts et prairies. Mais attention, cette route est un secret que je vous dévoile, car elle n’apparaît sur aucune carte. Cinq kilomètres de pur plaisir !


Après quelques kilomètres de plat, nous entamons la grimpée la plus dure de la journée, “El Coll de la Creueta”, au départ de Castellar de n´Hug. Plus de 20 km de montée pour arriver au sommet, à 1 992 m d’altitude. Une ascension longue mais plutôt agréable. Les 10 premiers kilomètres se font en forêt, sur une route très étroite. Une fois qu’on a passé la ville de Castellar de n´Hug, la route s’élargit mais il n’y a presque pas de circulation. Les prairies vertes environnantes offrent alors une vue magnifique sur la Catalogne, et divers lieux emblématiques se profilent à l’horizon : Pedraforca, Montserrat, Montseny et si le ciel est dégagé, on peut même apercevoir Barcelone et la mer Méditerranée juste derrière. C’est un véritable régal pour les yeux. Aujourd’hui, nous avons même la chance de voir quelques marmottes !



Arrivés là, nous avons déjà parcouru plus de 100 km, et la partie la plus dure de cet itinéraire est derrière nous. Avant de commencer la longue descente vers Bellver, nous nous arrêtons à La Molina pour enfiler nos vestes de pluie, prendre un bon bol d’air, profiter de la vue, échanger nos impressions sur ce parcours et se remémorer quelques anecdotes que Dani et moi avons vécues ensemble.



Dani connaissait déjà certaines sections de cette route car il vient souvent en Cerdagne. En fait, c’est même sur ces routes que nous nous sommes rencontrés, il y a quatre ans, lors d’une session d’entraînement. Depuis, nous essayons de nous voir aussi souvent que possible et la Cerdagne, située à mi-chemin entre Barcelone et Andorre (où Dani et moi habitons respectivement), est le lieu idéal et constitue une bonne excuse pour se retrouver et partir faire un tour de vélo.



Depuis que j’ai découvert ces montagnes il y a dix ans, j’essaye d’y retourner le plus souvent possible. C’est en partie en préparation au Tour de Catalogne que nous avons pris cette route. Chaque année, l’étape reine a lieu dans l’une des ascensions que nous avons faites aujourd’hui. “La Volta” est ma course préférée, et celle où j’obtiens généralement les meilleurs résultats. Et je pense que c’est en partie dû à la relation particulière que j’entretiens avec cet endroit.


Après un bon moment passé à rire, à discuter, à filmer et à prendre des photos, le coucher de soleil nous rattrape finalement. Il est temps d’entamer la descente vers notre point de départ. Nous profitons de la première partie de la descente pour décompresser et récupérer de notre sortie éprouvante. Mais nous ne pouvons pas nous empêcher d’accélérer le rythme dans les derniers virages, juste avant d’arriver à Das. L’un conduit des voitures, l’autre des vélos de route… mais au final, nous restons tous les deux des pilotes !



Nous attaquons les cinq derniers kilomètres sur une magnifique route, étroite mais facile, qui me donne l’occasion de penser que je passe l’un de mes derniers jours en tant que membre de la famille SCOTT, ou tout du moins pour les deux prochaines années, car j’ai signé avec l’équipe Movistar. Ce qui avait commencé comme une relation professionnelle est vite devenu une relation plus personnelle. Nous travaillons ensemble, mais nous partageons aussi des valeurs communes. Nous partageons une même vision du cyclisme, en tant que sport et mode de vie. Merci, SCOTT, pour ces deux ans et demi passés ensemble. Merci d’avoir été bien plus pour moi qu’une simple marque de vélo. Merci de m’avoir permis de contribuer au mode de vie de SCOTT Sports.



Vous qui lisez ceci, j’espère que vous profiterez de cette aventure autant que nous aujourd’hui. On peut parfois être obsédé par un objectif, mais ce qui compte vraiment, c’est le plaisir éprouvé durant tout le temps passé à atteindre cet objectif. Donc à vous de choisir de suivre ce parcours dans son intégralité ou non, ce qui compte c’est que vous en profitiez sans compter ! N’oubliez pas le conseil de Carlos.

En attendant la suite !

Carlos Verona, un membre de la famille SCOTT.


L’itinéraire

Ce parcours commence à Bellver de Cerdanya, l’une des plus vieilles villes de Catalogne. Presque dès le premier kilomètre, la route commence à grimper légèrement et continue sur les 25 km suivants, jusqu’au sommet de la Collada de Toses. Vient ensuite une descente technique en direction de Planoles, où la route recommence à monter. Une route étroite et tranquille vous mène alors jusqu’au sommet du Collet de Cal Climent. Après une courte section de plat, commence l’ascension principale de la journée : “El Coll de la Creueta”. 20 km de long pour arriver à 1 992 m d’altitude. À partir de là, une longue descente vous ramène vers le point de départ, à Bellver de Cerdanya.


Time to escape and do it yourself

Download GPX Download Garmin FIT


Produits associés


Vélo SCOTT Foil Premium Disc
Vélo SCOTT Foil Premium Disc

11 999,00 €

Vélo SCOTT Addict RC Pro Disc
Vélo SCOTT Addict RC Pro Disc

6 999,00 €

CASQUE SCOTT CENTRIC PLUS (CE)
CASQUE SCOTT CENTRIC PLUS (CE)

199,00 €

SCOTT Sport Shields 60th Sungl
SCOTT Sport Shields 60th Sungl

70,00 €

Chaussure SCOTT Road Rc Ultimate
Chaussure SCOTT Road Rc Ultimate

399,00 €

Maillot à manches courtes SCOTT RC Premium Climber
Maillot à manches courtes SCOTT RC Premium Climber

79,90 €

Cuissard SCOTT RC Premium ++++
Cuissard SCOTT RC Premium ++++

129,90 €


  • Vidéo : Looker Media
  • Photos : Brazo de Hierro
  • Texte : Carlos Verona