Nous utilisons des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible sur notre site Internet. En continuant de naviguer sur ce site internet, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez  ici.

Réflexions d'Alex NICHOLS sur sa performance lors de la Western States 100

03 juillet 2017

Alex NICHOLS est un coureur en montagne confirmé. Il a fait son entrée sur la scène de l'ultra running l'année dernière sur la Run Rabbit Run 100 miles. Il la gagné. Pour sa seconde tentative sur cette distance, à l'occasion de la légendaire Western States 100 où se retrouvent les meilleurs coureurs, Alex a suivi sa stratégie habituelle. Il ne s'est pas soucié des autres et a géré son effort sur un parcours encore plus difficile que d'ordinaire. Le résultat a dépassé toutes attentes et voici les détails sur la façon dont sa course s'est déroulée.

scott-216750

Ta période d'entrainement précédent la course n'a pas été idéal. A quel point penses-tu que cela aie pu influencer négativement ou peut être positivement le déroulement de ta course?

Pendant les mois de Mars et Avril, une blessure au pied m'a empêcher de courir. Cela signifie que mon entrainement pour la Western States a du se faire sur 6 semaines plus une semaine de repos. C'est une situation qui est loin d'être idéale pour une course de 100 miles!! J'ai néanmoins réussi à augmenter mes séances pendant cette période pour arriver à une semaine de 232 km et 7600m de dénivelé positif, le tout en arrivant à ne pas me blesser. Bien que c'eût été un bloc d'entrainement assez court, je pense que ça m'a permis d'être relativement frais pour la course. N'ayant que 6 semaines d'entrainement, c'était quasiment impossible de me sentir cramé ou sur entraîné. Donc dans un sens je pense que ça m'a été bénéfique, mais c'est certainement pas quelque chose que je recommanderai de faire !

scott-216751

Tim Tollefson a été ton pacer [personne qui accompagne le coureur pour le guider et l'assister, pratique commune aux USA] Peux-tu nous en dire plus sur la relation que tu as avec lui et comment il t'a motivé pendant la course?

J'ai connu Tim pour la première fois lors des championnats du monde de trail en 2015, nous étions alors coéquipiers. C'est un coureur au profil assez similaire au mien, avec des débuts en cross country et sur la piste. Il m'a contacté en me proposant d'être mon pacer. Initialement je n'étais pas certain de faire appel à un pacer étant donné que je n'avais jamais couru avec un. Mais Tim avait déjà fait pacer pour David Laney sur la Western States et j'en ai conclus que son expérience de la course m'aiderai. Le jour de la course sa connaissance du parcours fut primordiale et a grandement influencé mon résultat final. Il a été très bon en m'indiquant à l'avance ce à quoi je devais m'attendre, et comment gérer chacune des sections en fonction des suivantes. Il m'a encouragé patiemment sur les dernières portions de course alors que mon corps et mon esprit me faisaient défaut. Sans l'aide de Tim, je n'aurai sans doute pas été capable de résister à l'assaut final de Mark Hammond, alors en 3ème position.

scott-216752

Tu finis premier pour ton premier 100 miles, second pour ton second, est-ce que tu veux vraiment continuer ?? :-) Tu as mentionné que la partie dans les canyons est celle qui correspondait le mieux à tes aptitudes. Est-ce qu'un 100 miles au parcours plus technique te conviendrait mieux? Du type UTMB, Hardrock ou La diagonale des Fous?

La Western States était effectivement une course bien en dehors de ma zone de confort avec un profil très roulant, mais je voulais vraiment la faire pour son histoire et pour sa compétitivité. Plus tard j'aimerai effectivement essayer un 100 miles avec un profile plus montagnard type UTMB ou Hardrock. Mais je ne voulais pas me précipiter dans ce genre de course trop tôt. Il me paraissait important de commencer par voir comment mon organisme réagirait à des courses de 15 à 18h, avant de me lancer dans des challenges autour des 24h. Après cette confirmation sur la Western States, je pense que j'ai validé cette étape.

scoot-216753

Ta prochaine course c'est Run Rabbit Run 100 miles (RRR100), c'est bien ça? C'est encore une course très roulante. Est-ce que tu te sens plus en confiance maintenant que tu as effectué deux courses de 100 miles, ou bien l'inconnu sur cette distance a joué en ta faveur l'année dernière sur cette course?

J'ai vraiment hâte de courir la RRR100 une nouvelle fois. Cette course est une des mieux organisées et chaleureuse que j'ai jamais faite. Sans oublier que le parcours est vraiment magnifique à cette époque de l'année. J'ai vraiment envie d'y retourner et corriger les quelques erreurs que j'ai commise lors de ma première participation. La connaissance du tracé est un réel avantage et maintenant que je connais le parcours, je pense que je suis capable de courir encore plus vite qu'en 2017.

Pour en savoir plus sur Alex, rendez-vous sur ses pages Twitter et Facebook.

Comparer des produits (0/4)