Nous utilisons des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible sur notre site Internet. En continuant de naviguer sur ce site internet, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez  ici.

Festival de boue, chaussures magiques et deux tickets d’or au Black Canyon 100K

23 février 2017

Le 1er janvier, SCOTT Running lançait une nouvelle chaussure de trail, un modèle dernier cri et innovant : la Supertrac RC. Moins de deux mois plus tard, le 18 février, trois coureurs SCOTT, —Alex Nichols, Elov Olsson, et Eric Senseman—, arboraient cette chaussure légère et radialement crantée lors du Black Canyon 100k d’Arizona (États-Unis). Le résultat ? L’équipe SCOTT Running a su habilement dominer cette course malgré la boue, avec les coureurs Nichols et Olsson qui remportent les places très convoitées pour la Western States 100 de 2017. Nous avons rencontré les trois coureurs afin d’en savoir plus sur leurs expériences durant cette course.

Qu’avez-vous pensé de la concurrence durant cette course ? Pensiez-vous que l’équipe SCOTT était en mesure de monter sur le podium ?

Nichols : Je savais que cette course allait être difficile, en voyant les talentueux athlètes qui y participaient. Senseman et Tim Freriks étaient en pleine forme, mais Elov était en mesure de surprendre tout le monde. J’ai appris qu’il participait seulement quelques jours avant la course. Il y avait tout à coup quatre prétendants majeurs pour seulement deux places à la Western States.

Olsson : La liste des participants plaçait la barre haute. Mais je nous considérais tous les trois comme faisant partie des meilleurs coureurs. C’est incroyable que nous ayons gagné les trois premières places.

Senseman : La vue d’une liste des participants est toujours un moment difficile. Et il y avait vraiment de grands noms sur celle-ci. Je savais que j’allais devoir donner mon maximum. Mes coéquipiers sont de très bons coureurs et je n’ai pas été surpris de les voir remporter les deux premières places.

Vous avez terminé à moins de 10 minutes d’écart les uns des autres. En tant que membres d’une même équipe, quelle était votre impression vis-à-vis du fait d’être en compétition ?

Nichols : Il a fallu que je poursuive Eric pendant les 14 premiers miles, mais quand je l’ai rattrapé, nous avons pu courir ensemble et discuter. Tim et Elov étaient déjà loin devant. Nous nous demandions tous les deux s’ils allaient être capables de maintenir leur rythme rapide de départ. Mais nous avons commencé à les rattraper et pendant toute la deuxième partie, Eric, Elov et moi n’avions que que quelques minutes d’écart. Je n’aurais jamais pensé qu’un 100k puisse terminer aussi serré.

black-canyon-100k-196708

Olsson : Eric et son équipe m’ont aidé à me rendre jusqu’au point de départ. Puis Johan Lantz, un autre coureur SCOTT qui a travaillé avec moi, a commencé à se calquer sur mon rythme (au mile 42). C’était une belle course, très intense entre la (moitié) et la ligne d’arrivée.

Senseman : Je crois qu’aucun de nous trois ne voulait être battu par un coéquipier ! Je pense que nous avons tous cherché à être le meilleur coureur SCOTT de la course, et c’est ce qui nous a motivés à courir aussi bien. C’était vraiment palpitant de courir si proche les uns des autres dans la deuxième moitié de la course. Et ça a vraiment exigé beaucoup d’efforts pour obtenir une des deux premières places.

black-canyon-100k-196709

Le terrain était vraiment boueux. Quelle a été l’importance des chaussures dans cette course ?

Nichols : L’utilité des Supertrac RC dans de telles conditions n’est absolument pas exagérée. Quand la pluie a commencé à tomber, le trail s’est transformé en chaos de pierres et de boue. Le grip était essentiel pour courir dans la boue, mais j’ai aussi largement profité de la protection que cette chaussure offre contre les pierres sur les longues distances.

Olsson : J’ai dû choisir entre les Kinabalu 3.0 et les Supertrac RC. Avec la pluie qui est tombée, prendre les Supertrac RC était la bonne décision. Elles ont un très bon grip. J’adore ces chaussures.

black-canyon-100k-196710

Senseman : Il est certain que sans les Supertrac RC, nous n’aurions jamais pu courir aussi vite. Si d’autres coureurs de premier ordre avaient porté des Supertrac RC pendant la course, l’équipe SCOTT n’aurait peut-être pas obtenu le podium ! C’était réellement la meilleure chaussure à porter dans de telles conditions.

black-canyon-100k-196711

Nichols and Olsson, vous avez maintenant la chance de représenter SCOTT à la Western States 100 de 2017. Quels sont vos objectifs ?

Nichols : Je n’aime pas trop me projeter mais si j’y réfléchis, je pense que je peux viser un place dans le top 3. Ça reste une des courses les plus difficiles de l’année, mais je crois que les distances de 100 miles me conviennent assez bien. Avec suffisamment d’entraînement et assez de détermination, je peux faire partie de la donne.

Olsson : J’ai hâte de courir 100 miles à nouveau. Je pense que la Western States sera dans mes cordes, et je vais assurément courir pour la victoire.

Senseman, qu’as-tu appris de cette course, qui te permettrait de gagner ta place au Western States dans le futur ?

Senseman : Je dois courir davantage pendant l’entraînement, comme je l’ai fait durant ma préparation pour cette course. J’ai attaqué un peu trop tôt et me suis retrouvé à court d’énergie. J’essaierai d’être un peu plus patient sur cette distance la prochaine fois.

 

Pour en savoir plus sur Alex, rendez-vous sur ses pages Twitter et Facebook.

Pour en savoir plus sur Eric, rendez-vous sur ses pages Twitter et Facebook.

Pour en savoir plus sur Elov, rendez-vous sur ses pages Twitter et Facebook.

Comparer des produits (0/4)