text.skipToContent text.skipToNavigation
 Nous utilisons des cookies pour vous assurer la meilleure expérience possible sur notre site Internet. En continuant de naviguer sur ce site internet, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez  ici.

Ruth CROFT et Alex NICHOLS font des vagues lors des Templiers.

24 octobre 2017

Les Templiers, cette événement de trail prestigieux comptant des invités de renom venus des quatre coins du monde, est le théâtre d'une bataille annuelle hors du commun. Cette année, une athlète de SCOTT Running en a rejoint les rangs.

Forte de sa victoire du marathon Ultra Pirineu du mois dernier, Ruth Croft allait devoir faire face aux adversaires féminines les plus féroces lors de la course de ce week-end. Voici un aperçu de l'étendue de la compétition :
- Emelie Forsberg, figure de proue de la course de trail au niveau mondial depuis des années, avec plusieurs titres de Skyrunner mondiaux à son actif
- Ida Nilsson, championne de The North Face 50 Mile 2016 et de la Transvulcania 2017
- Mimmi Kotka, championne de la CCC 2016 et de la TDS 2017
- Camille Heron, championne du Comrades 2017, du Tarawera 100k 2017 et de l'IAU 50k World 2015
- Adeline Roche, championne de l'IAU Trail World 2017

Ruth était en pleine forme, se frayant un chemin dans le peloton de tête lors du premier tiers de la course. À mi-chemin, elle s'est imposée comme chef de file sans un regard en arrière, pour finalement remporter la course de 76 km et de 3 500 m de dénivelé en 7 h 27’27’’. Cette victoire fait d'elle la meilleure coureuse au monde pour cette distance.

Voir l'interview d'après-course sur iRunFar.com

CROFT se rendra à San Francisco pour sa dernière course de la saison, la finale de TNF Endurance Challenge 50 Mile.

Du côté de la compétition masculine, le coureur Alex NICHOLS a adopté une stratégie différente. Lors de la première partie, une section plate et rapide qui ne correspondait pas à sa force, Alex est resté en arrière et est arrivé à la première station en 21e position. Il est ensuite monté en puissance pour atteindre la 4e place à la dernière station, à seulement 8 km de la ligne d'arrivée. Après un ultime affrontement avec Marc Lauenstein, champion du monde 2009 de course longue distance en montagne, vainqueur de la Sierre-Zinal 2013, du marathon Pikes Peak 2014 et du marathon du Mont Blanc 2015, Alex NICHOLS est arrivé en 3e position avec un temps de 6 h 49’26’’.

Tous deux ont enfilé les SCOTT Supertrac RC et les SCOTT Trail RC TR4, ainsi que leur tenue RC.